{Beauté bio} Trois exfoliants visage et corps en mode Zéro Déchet

Le saviez-vous ? Les gommages du commerce contiennent des billes de plastiques qui, en plus d’être extrêmement polluantes pour l’environnement, se retrouvent ensuite rejetées dans les océans, puis avalées par les poissons mangés à leur tour par… nous. Pas très ragoûtant tout ça.
Je me rappelle qu’à une période, tous les dimanches soirs je me tartinais allègrement de ces produits, et espérais avoir la peau douce comme un derrière de nouveau-né. Gommage, crémage, massage et tutti quanti…

Sachant tout ça, il était évidemment hors de question de continuer sur cette voie ! Quelques années après je n’ai pas tout à fait abandonné ce rituel, mais j’ai bien évidemment évincé ces produits de ma salle de bain pour me tourner vers des alternatives plus naturelles et même zéro déchet. Une fois l’objet acquis, il vous servira de nombreuses fois, voire de nombreuses années.

Je vais donc vous présenter mes trois techniques de gommage et exfoliation que j’utilise lors de mes sessions « Institut à la maison » 😉

 
 VISAGE 
 

La brosse… TOSOWOONG. 

Apparue il y a quelques années sur la blogosphère beauté, je n’y avais jamais prêté attention jusqu’à ressentir le besoin d’en acquérir une. Il me FALLAIT cette brosse. Les commentaires élogieux qu’on pouvait lire un peu partout sur les blogs n’y étaient pas pour rien, évidemment. Bref, j’ai commandé ce petit outil originaire de Corée (Who else…) et me suis empressée de lui faire rencontrer ma peau.

Vous la mouillez, appliquez votre nettoyant habituel dessus – moussant, de préférence – et effectuez des petits cercles concentriques sur tout le visage, en insistant sur les zones « à risque » (menton, arrêtes du nez…).

Après plus d’un an d’utilisation, quel est mon avis ? Eh bien, pour être honnête je l’ai trouvée un peu trop rude avec mon épiderme pour un usage quotidien, comme préconisé. En revanche elle fait très bien le job pour un nettoyage en profondeur, je l’utilise donc environ une fois par semaine pour dégommer toutes les impuretés, peaux mortes, traces de maquillage… etc. Elle laisse la peau toute propre, prête à recevoir quelques gouttes d’huile végétale.

Conclusion : parfaite si vous cherchez un nettoyage efficace, je la déconseillerais cependant aux peaux trop sensibles.


L’éponge Konjac ♥

C’est ma préférée, une petite boule de douceur qui chouchoute nos peaux. Parfaite pour les peaux sensibles, qu’elle n’agresse pas mais exfolie tout en douceur. Elles existent en différentes couleurs selon les propriétés que vous recherchez (peaux sèches, grasses, sensibles, bébé…) mais personnellement je ne vois pas trop la différence… Il suffit donc de la mouiller pour la voir se gonfler, d’appliquer le nettoyant (ou non d’ailleurs) et de se masser doucement le visage. Elle est tellement douce qu’il m’arrive de l’utiliser tous les soirs, quand je n’oublie pas.

J’ai commandé la mienne sur Ayanature, mais commençant a être usée (après presqu’un an d’utilisation quand même), j’ai profité de mon passage dans la Capitale pour acheter une Lamazuna.

 CORPS 


Le brossage lymphatique, ou brossage à sec

Ce geste est un vrai bonheur pour se délasser, et -métaphoriquement- évacuer ses soucis. Je brosse, brosse, brosse, et toutes les mauvaises ondes accumulées dans la journée disparaissent comme par enchantement. En plus de faire un bien fou, la peau devient toute lisse et ferme, à condition de faire de ce geste une routine régulière bien sûr. Personnellement j’essaye de m’y mettre tous les jours, et je vois vraiment la différence, si si ! J’ai l’impression d’avoir moins de cellulite à l’arrière des cuisses, et la peau est comme « oxygénée ».

Le brossage ne se fait pas n’importe comment, il faut partir des pieds en remontant jusqu’au cœur, tout en effectuant des petits mouvements circulaires. Plantes des pieds, talons, mollets, genoux, cuisses, ventres, fesses… etc

J’ai commandé la mienne ici.

Utilisez-vous l’un de ces trois objets ? Si oui, qu’en pensez-vous ?