Escapade Archives - Page 3 sur 3 - Chuchotis Marins

Escapade

Etretat, Normandie

Ça faisait un moment que j’avais envie de découvrir la célèbre Etretat et ses magnifiques falaises de craie, en Seine-Maritime. Nous avons finalement eu l’occasion d’y faire un tour pendant les vacances, entre deux révisions ‘intensives’ pré-partiels. Ce jour-là nous avions en outre très envie de voir la mer, ce qui tombait à pic !
Après avoir galéré à trouver une place pour se garer (ceci dit on a eu la grande chance qu’un généreux touriste nous offre ses deux heures de parking en trop), nous avions hâte de découvrir toute cette beauté majestueuses. Nous avons eu la chance d’arriver pile au bon moment sous un beau soleil, alors qu’il s’est vite remis à pleuvoir aussitôt montés dans la voiture pour le retour (Hey, on est en Normandie ou on n’y est pas !)
Beaucoup de verdure, de bleu turquoise et de blanc crayeux. Nous avons grimpé les escaliers pour monter tout en haut et profiter de la vue panoramique. C’est magnifique et spectaculaire, on se sent vraiment minuscules face à cette immensité de la Nature et ces falaises gigantesques ♥ C’est marrant, j’ai toujours envie de parcourir le monde en large et en travers, de visiter des contrées lointaines d’Asie ou d’Amérique, alors que se trouvent à quelques kilomètres de chez moi de jolis coins à admirer…

EnregistrerEnregistrer

Manger délicieux et pas cher à Londres : 3 adresses végé testées et approuvées !

Nous revenons de quatre jours formidables à Londres, et nous n’avons qu’une hâte : y retourner ! Nous avons passé un super long week-end, entre balades en bus rouges à admirer la ville de haut, longues promenades à s’en fatiguer les gambettes mais surtout… régalage de bidon en bonne et due forme.
Car il faut le savoir, Londres est le paradis des végé ! On peut donc très facilement manger VGR/VGL et pour pas très cher, c’est vraiment le top.
J’avais bien-sûr pris soin avant de partir de farfouiller sur le net à la recherche de bonnes adresses à tester, dont ici (Merci Marina !). Malheureusement je n’ai pas beaucoup de photos de ce que nous avons mangé, occupés que nous étions à profiter du repas et nous régaler. Après coup je trouve ça dommage, des photos auraient été mieux pour illustrer l’article mais tant pis 🙂
 
Nos 3 délicieuses adresses à Londres
 
1. Sur le marché de Old Spitafields Market
Situé près de Brick Lane (j’adore ce quartier ♥), dans le East London, Old Spitafiels market est un marché couvert spécialisé dans le vintage, avec quelques petits créateurs et vêtements artisanaux made in England. On y trouve quand même pas mal de choses produites en grandes séries, qu’on retrouve un peu partout sur les marchés. Un peu dommage donc, mais ce n’est pas exactement pour ça que nous sommes venus.
Car oui, ce marché est également un endroit merveilleux pour découvrir les cuisines du monde ! A droite de l’entrée principale se trouve une dizaine de petits stands d’où s’échappent des odeurs délicieuses, et où les couleurs des fruits, légumes et céréales/légumineuses sont mises à l’honneur. Cuisine éthiopienne, caribéenne, italienne, moyen-orientale, maghrébine… vous serez sûr de trouver votre bonheur pour un prix hyper raisonnable. Exemple : un énorme wrap d’houmous, de légumes/salade/sauce épicée et de falafels pour 5 £. Après ça j’étais calée jusqu’au soir.
2. Chez LEON
 
Londres dispose d’excellentes chaînes de restauration, dans lesquelles fast food n’est pas synonyme de junk food. C’est sur les conseils de Marina que nous avons testé cette adresse, où l’ont se sent comme à la maison (là pour le coup je regrette de ne pas avoir de photos) : photos de famille aux murs, tables en bois sûrement chinées aux puces, atmosphère réconfortante… on y serait bien restés, d’autant que la nourriture y est simple et délicieuse.
Tout n’est pas vegan ou végétarien, mais il y a du choix. J’ai goûté pour ma part une sorte de « chili sin carne » au riz, carottes et haricots noirs parsemé de coriandre fraîche (un délice, vraiment) tandis que A. a opté pour un plat de riz, poivrons, légumes et falafels (sauce au fromage blanc non-vegan mais le reste l’était). « Personne ne devrait mourir avant d’avoir goûté ce plat » dixit mon amoureux.
Pour les prix, les plats tournaient autour de 5-7 £
3. The Leceister Arms  ♥ (le site)
Gros coup de cœur pour cet endroit, découvert un soir par hasard alors que nous cherchions un endroit où manger et boire un Pimm’s. Malheureusement ils n’en avaient plus, snif.
Ce pub d’époque victorienne au charme délicieusement british nous a vraiment plu, que ce soit pour son ambiance un brin désuète, ses serveurs charmants et bien-sûr sa nourriture typique du pays. Malheureusement certains plats n’étaient « que » végétariens, comme leur veggie fish & chips à l’halloumi, et leur burger au steak de soja. Mention spéciale pour leurs frites maison bien croustillantes, les meilleures que j’aie jamais mangées je crois !
Veggie fish & chips
Veggie burger au steak de soja et son confit d’oignon
Comme vous pouvez le constater, nous nous sommes bien régalés durant notre séjour. Sans compter le repas vegan que vous avait préparé notre hôte Airbnb à notre arrivée, dont le dessert était… des truffes au chocolat et à l’avocat ♥ (dont on ne sentait pas le goût je vous rassure).
Deux autres adresses qu’on aurait bien testées aussi : un resto indien Malabar, et le fameux Mildred’s.
Et vous, quelles sont vos bonnes adresses à Londres ?

EnregistrerEnregistrer

Chasse aux myrtilles en terre bretonne

COUCOU !
Il y a quelques semaines je suis allée cueillir des myrtilles à la ferme, un truc que j’ai toujours voulu faire. Oui il m’en faut peu… huhu. 
 
Après un petit coup de fil au propriétaire, ni une ni deux nous voilà sur place. Comble de la chance il fait un temps magnifique ! Ici on nous donne un plateau en bois avec des barquettes, et on se dirige vers les champs pour la cueillette. Ça me rappelle trop le Wwoofing, quand je cueillais et empaquetais les framboises pour la coopérative bio. Super souvenir, quand j’y repense ! 
 
Cueillir les fruits minutieusement – bien qu’au contraire des framboises, elles ne s’écrasent pas au moindre contact des doigts – et voir les barquettes se remplir, c’est très agréable. Rien de mieux que le contact avec la nature (cliché BONJOUR ! Mais tellement vrai…) pour se vider la tête et vivre le moment présent, très « pleine-conscience » quoi 😉 Bon bien sûr, en plein travail je n’ai pas pu m’empêcher de prendre quelques photos.
 
Croyez-le ou non, c’est la première fois que je goûtais une de ces petites baies bleues et sucrées. Ayant à l’esprit le goût du cassis, je m’attendais à une saveur plutôt acide mais j’ai été agréablement surprise, c’est très doux. Et quand on la regarde de près, c’est marrant de s’apercevoir que la myrtille porte sur sa tête le reste de sa fleur, qui lui fait comme une petite collerette (je l’ai imaginée portant une robe à col, pfff)
Design par ASALINE