Nettoyant doux au lait d’argile blanche

Avec l’arrivée du printemps est revenue mon envie de prendre soin de moi, que l’hiver avait bien enfouie dans un tiroir qui sent la neige fondue et le chocolat chaud. Mais trêve de plaisanterie, la belle saison est là et moi je me suis racheté une ombre à paupières Zao MakeUp. Youhou. 
(Je vous ferai peut-être un article maquillage un jour, c’est une chose dont j’ai envie et que j’aimerais beaucoup faire, mais dont je ne me sens pas encore bien assurée pour me lancer tout de suite… à suivre donc)
Ça fait des années que j’ai définitivement banni de ma salle de bain les montagnes de cosmétiques et que je soigne ma peau avec très peu de choses, et honnêtement c’est une des meilleures idées que j’ai eues. Ainsi, je tourne essentiellement au gel d’Aloe Vera, hydrolats et huiles végétales par hectolitre, auxquels je rajoute ponctuellement du beurre de karité et des huiles essentielles. Je suis complètement dingue de mes petits flacons odorants, passant mon temps à les sniffer comme une folle sous le regard affolé de mon adoré.
J’aime l’idée de pouvoir m’appuyer quotidiennement sur cette routine simple et peu coûteuse, sans trop avoir à réfléchir (parce que le matin, bon. Il m’est déjà arrivé de confondre le gel d’Aloe Vera avec mon dentifrice alors voilà.)(je vous rassure, je m’en suis rendue compte avant) ni à utiliser trente-six mille produits au bas mot, et à la composition souvent douteuse. 

Il y a peu, j’ai découvert et adopté un nouveau nettoyant visage au lait d’argile, qui convient parfaitement aux peaux sensibles. Il est doux et nettoie parfaitement la peau sans l’assécher, parce que c’est bien ce qu’on recherche non ? L’argile blanche, aussi appelée Kaolin, est particulièrement recommandée pour les peaux sèches et sensibles contrairement à l’argile verte réservée aux peaux plus grasses. Elle se trouve plutôt facilement, ce qui est bien pratique. J’ai trouvé la mienne dans mon magasin bio habituel.

Nettoyant tout doux pour le visage au lait d’argile blanche

C’est tout simple : je mets une petite noisette de poudre dans le creux de ma main avant de l’humidifier, puis j’applique cette pâte fluide sur tout mon visage en massant bien. J’utilise pour cela une petite cuillère en bois que je remplis à moitié. Attention, l’argile ne souffre pas de l’utilisation de métal. Le plus compliqué est de ne pas ajouter trop d’eau à l’argile, sous peine de voir votre lait vous filer entre les doigts !

Ensuite je laisse poser, oh pas très longtemps, juste le temps de faire deux-trois grimaces devant la glace, de me rincer les mains et d’attraper un gant de toilette pour rincer tout ça, et voilà. Il ne me reste plus qu’à appliquer mon hydrolat, comme d’habitude.



Et vous, vous connaissiez l’argile blanche comme soin quotidien ? L’avez-vous déjà utilisée ?